Forum des Etudiants en Soins Infirmiers

Forum qui offre des connaissances pour les étudiants de l'IFCS et des astuces pour les infirmiers
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA COLOSTOMIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hanane



Féminin
Nombre de messages : 178

Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: LA COLOSTOMIE   Dim 25 Jan - 15:28

LA COLOSTOMIE
I- DEFINITION :
La stomie est une intervention chirurgicale de dérivation externe des urines ou des matières fécales.
La stomie peut être appareillée d’une poche externe permettant de les recueillir.
La colostomie : la dérivation porte sur la colon qui, suivant le niveau d’abouchement du colon à la peau peut être gauche, transverse ou droite.


II- OBJECTIFS :
•Eliminer les selles à l’aide d’un appareillage adapté.
•Choisir un appareillage adapté afin de réduire les irritations cutanées.
•Changer l’appareillage et assurer les soins de la peau.

III- MATERIEL :
Compresses non stériles ou mouchoirs en papier.
Savon naturel, sans coloration et sans huile.
Eau de robinet.
Gants non stériles à usage unique, ciseaux.
Sac à élimination des déchets.
Protection cutanée péristomiale : pâte protectrice en cas de selles liquides et corrosives ou d’irritation autour de la stomie, languettes de protecteur cutané si besoin, gomme synthétique ou à base de d’hydrocolloïdes.
Stomies digestives :
Systèmes simples ou systèmes « une pièce « à usage unique adhésif et poche de recueil ne forment qu’une seule pièce. On distingue les poches simples qui adhèrent à la peau grâce à un adhésif ou les poches munies d’un disque de protection cutanée (gomme synthétique ou à base d’hydrocolloides) avec ou sans bande adhésive.
Elles existent en version fermée pour les colostomisés, elles sont dotées d’un filtre désorisant intégré permettant l’élimination permanente et inodore des gaz, ce qui empêche la poche de gonfler.
Systèmes « deux pièces » : composé d’un disque formé d’un anneau protecteur renforcé ou non d’un adhésif microporeux et d’une poche de recueil fermée dotée d’un filtre intégré ou d’une poche vidable qui se fixe sur le disque par emboîtement déclic.
Certains disques comportent une collerette antipression permettant d’adapter la poche sans appuyer.

IV- TECHNIQUE :
Appareillage d’une stomie digestive
Critères de choix de l’appareillage
• Le type de stomie: poche fermé pour la colostomie
• Les caractéristiques de la peau : système « deux-pièces » pour les peaux fragiles afin de limiter les irritations liées au changement répétitif de la poche.
• Le diamètre d’ouverture de la poche: il doit être adapté à la taille et à la forme de la stomie. Il est important de mesurer la stomie et choisir un diamètre supérieur de quelques millimètres pour éviter de léser la stomie tout en offrant un maximum de protection à la peau.
• La dextérité du patient : le maniement des systèmes « deux pièces requiert une bonne habileté.
• La qualité de la stomie : si la stomie est irrégulière, mettre une poche et un support prédécoupés aux dimensions de la stomie.
• Le nombre de selles émises par jour : au-delà de trois selles par jour, choisir un système « deux pièces «.
Soins d’hygiène et changement de poche :
• Préparer tout le matériel nécessaire avant le soin.
• Organiser les soins de manière à ne pas être dérangé durant le soin. Les soins d’hygiène sont comparables à ceux réalisés lors de la toilette. Ils doivent être effectués à chaque changement d’appareillage de manière non stérile.
• Changer la poche de préférence avant un repas ou 3 à 4 heures après, au moment où il n’y a pas ou peu d’émission de selles ou d’urines.
• Installer si possible le patient dans le cabinet de toilette en position debout pour faciliter la pose de la poche ou au lit en décubitus dorsal si le patient est dans l’incapacité de se mobiliser.
• Procéder, si besoin, à la découpe de la poche qui doit correspondre à la forme et au diamètre de la stomie plus ou moins 4 mm.
• Effectuer un lavage simple des mains et mettre des gants.
• Vider la poche dans les toilettes si elle est vidable et si les effluents sont liquides, avant de l’ôter.
• Décoller la poche en maintenant la peau avec un doigt, replier la partie supérieure sur le protecteur cutané afin d’obturer l’orifice de la poche et l’éliminer dans un sac à déchets et non dans les toilettes afin d’éviter de les obturer.
• Nettoyer la stomie et son pourtour avec de l’eau du robinet et du savon neutre.
• Rincer soigneusement à l’eau claire.
• Sécher sans frotter pour permettre une bonne adhérence de la poche, en tamponnant la peau avec des compresses ou des mouchoirs en papier ou en utilisant un sèche-cheveux.
• En cas de pilosité importante, couper les poils avec des ciseaux pour ne pas irriter la peau en utilisant un rasoir.
• Observer la stomie et la peau péristomiale.
• Poser la nouvelle poche, en position déclive, en commençant par le bas, sans faire de pli ou plier la poche en son milieu, coller la partie inférieure au-dessous de la stomie puis rabattre la partie supérieure vers le haut en s’aidant si besoin d’un miroir pour que le patient puisse suivre les étapes du soin.
• Poser un clamp de fermeture de la poche s’il s’agit d’une poche vidable.
• En cas de selles irritantes, de diarrhées, appliquer de la pâte de protection pour protéger la peau péristomiale et assurer un joint étanche entre l’appareillage et la stomie de la manière suivant : enfiler les gants non stériles, mouiller un doigt (l’index), y déposer une noisette de pâte, l’étaler autour de la stomie sur une largeur de 2 cm, mouiller le doigt à chaque nouvelle prise de pâte, reboucher soigneusement le tube car la pâte sèche vite.

V- ELEMENTS DE SURVEILLANCE :
• Observer de la stomie et de l’état cutané péristomiale pour détecter rapidement l’apparition d’une éruption cutanée, d’une inflammation, d’un saignement, d’un trouble du transit.
• Surveiller le nombre, l’aspect, l’odeur des selles et la présence ou l’absence de gaz à la recherche d’un trouble du transit.
• Surveiller la température pour dépister une infection.
• Surveiller l’état psychologique : degré d’acceptation par le patient de sa nouvelle situation et des changements à apporter à son style de vie.

VI- INCIDENTS – ACCIDENTS – COMPLICATIONS :
Irritation cutanée liée à l’emploi de produits irritants pour la peau ( antiseptiques et savons ) qui assèchent la peau et risquent d’entraîner une irritation cutanée et une moins bonne adhésivité de la poche, ou de fréquents changements de poche.
Saignement ou œdème de la stomie dus à une poche ou un support trop petit.
Fuite liée à un appareillage inadapté, un diamètre trop grand de la poche, une mauvaise situation de la stomie.
Lésions cutanées péristomiales par défaut d’appareillage ou allergie à un des éléments de l’appareillage.
Diarrhée liée à l’absorption en trop grande quantité d’aliments laxatifs ou de boissons trop fraîches.
Constipation due à un régime trop pauvre en fibres et une hydratation insuffisante.
Production importante de gaz liée à l’absorption de certains aliments (féculents, oignons, chewing-gums, etc.) et de boissons gazeuses et à leur absorption trop rapide.

VII- INFORMATION – EDUCATION DU MALADE :
Identifier les répercussions sociales de la maladie et faire intervenir les personnes qui pourront conseiller et diriger le patient dans ses démarches (assistante sociale, stomathérapeute, etc.)
• Aider le patient à s’adapter au changement de ses habitudes d’élimination en effectuant un inventaire des ressources utilisées dans d’autres situations et en utilisant des techniques de communication adaptées.
• Enregistrer les progrès du patient par rapport à la prise en charge des soins de stomie
• Noter le comportement inadapté et les actions de soins de stomie.
• Noter les comportements inadaptés et les actions de soins effectuées pour y remédier.
• Inciter les membres de la famille à considérer le patient comme une personne à part entière.
• Rechercher avec le patient les personnes considérées par lui comme pouvant l’aider à faire face à sa nouvelle situation (réseaux de soutien).
• Evaluer les connaissances du patient sur les soins de stomie et son degré d’anxiété face à l’apprentissage des soins (crainte de ne pas arriver à savoir faire).
• Encourager le patient à regarder puis à toucher l’orifice de la stomie et à exprimer ses sentiments par rapport à la stomie.
• Faire participer progressivement le patient aux soins : enlever la poche, nettoyer la stomie, poser de nouvelle poche.
• Enseigner au patient à identifier un changement de couleur de la stomie (couleur normale : orifice rosé de la même couleur que la muqueuse buccale).
• Dire au patient de vérifier l’état de la stomie et de la peau péristomiale à chaque changement de poche. Lui préciser que la stomie n’est pas sensible à la douleur et au toucher.
• Envisager avec le patient la manière d’intégrer les soins de stomie à ses habitudes et son mode de vie.
• Apprendre au patient à repérer le trajet de la stomie (en vue d’une irrigation colique).
• Proposer au patient de pratiquer l’irrigation toujours au même moment de la journée (matin ou soir, dans tous les cas à un moment de disponibilité du patient) afin que cette pratique entre dans les habitudes de vie. Enseigner la technique de l’irrigation du colon au patient colostomisé gauche et vérifier l’acquisition de la technique.
• Rechercher avec le patient la fréquence optimale d’irrigation colique en fonction de ses possibilités à contrôler l’émission des selles.
• Dire au patient que les voyages n’ont aucune incidence sur l’évacuation des selles par irrigation. Il faut veiller à la qualité de l’eau utilisée.
• Apprendre au patient à cesser les irrigations en cas de diarrhée, à consulter le médecin et à reprendre les irrigations une fois les selles redevenues normales.
• Montrer au patient différents types de poche en lui précisant leurs avantages et leurs inconvénients. Permettant au patient un choix éclairé guidé par les informations données.
• Encourager le patient à manipuler le matériel et à faire des essais de matériel pour trouver celui qui convient le mieux à sa situation.
• Appendre aux patients à connaître les aliments qui accélèrent le transit, constipent, donnent du volume aux selles, des gaz, une odeur aux gaz et aux selles, et à observer une alimentation et une hydratation adaptées et réintroduire progressivement tous les aliments (un à la fois) pour éviter la constipation, la diarrhée, et la production importante de gaz.
• Apprendre au patient à se laver les mains avant et après les soins de stomie et vérifier l’acquisition du geste.
• Fournir au patient les coordonnées des associations qui apportent des informations sur le matériel. Elles émettent des critiques, des suggestions venant des utilisateurs à destination des fabricants.
• Apprendre au patient à adapter les soins et l’appareillage en fonction de son rythme de vie, de ses activités.
• Donner au patient les références de l’infirmière stomathérapeute qu’il pourra contacter en cas de besoin.
• Préciser au patient les éléments à signaler au médecin.

VIII- Eléments de surveillance :
-Aspect de la plaie et de son environnement : coloration.
-Aspect de la stomie (couleur, présence de lésions, d’un hématome, d’un saignement).
-Douleur spontanée ou à la palpation.
-Etat de cicatrisation.
-Mensuration de la plaie.

IX- CRITERES DE QUALITE DU SOIN :
• Absence d’irritation péristomiale.
• Adaptation de poche la à la stomie.
• Adhésivité de la poche.
• Absence de fuite au niveau de la poche de recueil.
• Autonomie du patient pour les soins.
• Acceptation de son nouveau mode de vie.
• Reprise de l’activité sociale et familiale.

X- PREVENTION DES RISQUES PROTECTTION DU SOIGNANT :Se laver les mains avant le soins et juste après afin de limiter la propagation des micro-organismes.
Porter des gans à usage unique non stériles pour vider les poches ou les changer.
Revenir en haut Aller en bas
Hasnae
Admin


Féminin
Zodiaque : Verseau

Nombre de messages : 319

Age : 28

Localisation : Laâyoune

Emploi : Etudiante_infirmière

Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: LA COLOSTOMIE   Dim 25 Jan - 15:39

mercii pour le paratge Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ifcslaayoune.jeunforum.com
hanane



Féminin
Nombre de messages : 178

Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: LA COLOSTOMIE   Dim 25 Jan - 15:45

c'est gratuit soeur flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA COLOSTOMIE   Aujourd'hui à 18:03

Revenir en haut Aller en bas
 
LA COLOSTOMIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» realimentation post chirurugie digestive
» Plan de réalimentation colectomie
» Iléostomie, colostomie, urostomie....et bien d'autres....
» Apport énergétique après une colectomie droite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Etudiants en Soins Infirmiers :: Cours :: Soins infirmiers :: Soins Infirmiers en Chirurgie-
Sauter vers: