Forum des Etudiants en Soins Infirmiers

Forum qui offre des connaissances pour les étudiants de l'IFCS et des astuces pour les infirmiers
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Insuffisance surrénale

Aller en bas 
AuteurMessage
hanane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 178

Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Insuffisance surrénale   Mar 10 Fév - 14:48

finition
L'insuffisance surrénale est le déficit ou arrêt, survenant rarement, de sécrétion des hormones produites habituellement par les glandes surrénales : les hormones corticosurrénales et plus particulièrement le cortisol




Classification

Il est nécessaire de différencier l'insuffisance surrénale aiguë de l'insuffisance surrénale chronique. L' insuffisance surrénale aiguë est due entre autres à la nécrose hémorragique au cours d'une septicémie (syndrome de Waterhouse-Friderichsen) correspondant à la présence de microbes en très grande quantité quantité dans le sang, et au collapsus cardio-vasculaire brutal avec déshydratation et coma dont l'évolution est péjorative.
L' insuffisance surrénale chronique dont le type est la maladie d'Addison est beaucoup plus fréquente relativement.Certains patients présentent des déficits isolés des hormones surrénaliennes. Cette affection survenant rarement est l'hyperplasie surrénalienne congénitale entre autres.
L' insuffisance surrénale peut être le résultat d'une insuffisance de fonctionnement de l'hypophyse ou de l'axe hypothalamo hypophysaire. Dans ce cas la sécrétion d'aldostérone est peu ou pas perturbée.

Causes

L'insuffisance corticosurrénalienne aiguë peut être le résultat :



  • D'un traumatisme.
  • D'une infection.
  • D'une intervention chirurgicale.
  • D'un jeûne prolongé chez un individu présentant une insuffisance corticosurrénalienne chronique primaire c'est-à-dire une maladie d'Addison ou secondaire c'est-à-dire un déficit en ACTH.
  • D'une corticothérapie c'est-à-dire d'un traitement par corticoïde (cortisone) trop vite interrompu


Symptômes

L'insuffisance surrénalienne se caractérise classiquement par une pigmentation de la peau qui prédomine essentiellement dans les zones découvertes, les cicatrices, et les plis de flexion.
Le patient se plaint d'une asthénie (fatigue) avec un manque d'appétit et une diminution de la tension artérielle qui s'aggrave en position debout. Les autres symptômes sont :



  • Nausées.
  • Vomissements.
  • Diarrhée.
  • Douleurs abdominales pouvant être confondues avec un état abdominale aiguë.
  • Méléna : évacuation de sang noir par l'anus (de survenue rare).
  • Chute de la tension artérielle.
  • Fièvre élevée alors que l'on ne constate pas d'affections. À l'opposé, quelquefois, certains patients présentent au contraire une hypothermie.
  • Élévation du rythme cardiaque (tachycardie).
  • Oligurie (diminution de la quantité d'urine émise en un temps donné).
  • Déshydratation (diminution du volume extracellulaire).
  • État de choc (insuffisance, pour certains organes, d'assurer leur fonction essentielle).
  • Hypovolémie (diminution de la quantité de sang circulant ).
  • Coma.


<LI>Analyses médicales

Les examens sanguins montrent :

Une diminution du taux de sodium (hyponatrémie).

<LI>Une élévation du taux de potassium (hyperkaliémie).
<LI>Une acidité exagérée du sang (acidose).
<LI>Diminution du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie).
<LI>Une natriurèse importante (émission du sodium dans les urines).
<LI>Un taux plasmatique du cortisol et totalement effondré. Chez un individu pour lequel on suspecte une insuffisance surrénalienne aiguë, il est important de ne pas attendre les résultats biologiques avant de commencer immédiatement le traitement. Ce traitement a pour but d'apporter des hormones manquantes (corticoïde). Il s'agit alors d'une preuve diagnostique.
<LI>Les analyses de sang mettent en évidence une augmentation du nombre des éosinophiles qui dépassent 500 éosinophiles par microlitre.

  • Une éventuelle hémoculture, quand on soupçonne une origine septicémique est nécessaire également

Diagnostic différentiel

L'insuffisance corticosurrénalienne aiguë ne doit pas être confondue avec :



  • Un état confusionnel.
  • Un coma par exemple faisant suite à un diabète mal soigné.
  • Un accident vasculaire cérébral.
  • Une intoxication aiguë.
  • Une élévation de température liée à une infection majeure (septicémie entre autres).
  • Une hyperéosinophilie non liée à une insuffisance surrénalienne aiguë.


Traitement

Les médicaments tels que la morphine ainsi que les sédatifs sont absolument contre-indiqués au cours de l'insuffisance surrénalienne aiguë.

Il est avant tout nécessaire de prendre les mesures habituelles en cas d'état de choc. Il s'agit essentiellement de surveiller le pouls et la tension artérielle et d'apporter de l'oxygène au malade.
La réhydratation doit être effectuée rapidement en mettant en place une perfusion intraveineuse de solution physiologique ou de sérum glucosé dans les premières quatre heures.
Le bicarbonate permet de corriger l'acidose métabolique qui est le plus souvent importante.
La corticothérapie massive c'est-à-dire l'utilisation de cortisone artificielle l'hémisuccinate d'hydrocortisone par voie intraveineuse à raison de 100 mg immédiatement puis de 50 à 100 mg toutes les six à huit heures. Au début il sera associé de la désoxycortone en injection intramusculaire toute les 12 heures. La surveillance du taux de potassium dans le sang (kaliémie) est nécessaire.

Après la crise il est nécessaire de changer de traitement en passant de la corticothérapie par voie intraveineuse et intramusculaire à la corticothérapie par voie buccale sous la forme de comprimés à raison de 10 à 20 mg hydrocortisone toutes les six heures. Ensuite, il est impératif de réduire les doses.

Les médicaments tels que la morphine ainsi que les sédatifs sont absolument contre-indiqués au cours de l'insuffisance surrénalienne aiguë.

Le traitement précédemment cité est susceptible de se compliquer. Par exemple les perfusions en trop grandes quantités et en trop grandes quantité de corticoïdes sont susceptibles d'entraîner l'apparition d'un oedème au niveau des poumons ou d'un oedème cérébral à l'origine d'une confusion. Il est également possible de voir survenir une élévation de la tension artérielle et des paralysies à cause d'une baisse du taux de potassium dans le sang. La dopamine est utilisée quand le patient présente une hypotension que l'on arrive pas à corriger.

L'élévation de température au contraire la baisse de la température corporelle doit bien entendu être également prise en charge.






</LI>
Revenir en haut Aller en bas
Hasnae
Admin
avatar

Féminin
Zodiaque : Verseau

Nombre de messages : 319

Age : 30

Localisation : Laâyoune

Emploi : Etudiante_infirmière

Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: Insuffisance surrénale   Jeu 12 Fév - 14:58

mercii Hanane

_________________
Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou.


Vise toujours la lune, même si tu rates, tu atterriras parmi les étoiles !
Revenir en haut Aller en bas
http://ifcslaayoune.jeunforum.com
hanane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 178

Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Insuffisance surrénale   Dim 15 Fév - 14:58

c'est gratuit soeurette
Revenir en haut Aller en bas
simo95

avatar

Masculin
Zodiaque : Cancer

Nombre de messages : 256

Age : 34

Localisation : KHOURIBGA

Emploi : Infirmier

Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Insuffisance surrénale   Mer 25 Fév - 16:07

merci pour le partage Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sii.ma
hanane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 178

Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Insuffisance surrénale   Ven 27 Fév - 15:34

c'est gratuit frere nous somme la pour le partage des information
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insuffisance surrénale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insuffisance surrénale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comprendre la fatigue surrénale
» Réglisse
» Zu San Li : Voici ce qui se passe quand vous massez ce point sur votre jambe
» Anxiété et spasmophilie
» Elément moral de l'infraction pénale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Etudiants en Soins Infirmiers :: Cours :: Pathologies :: Pathologies Médicales-
Sauter vers: